Formations de Jean-Michel Schlupp

Jean-Michel Schlupp est psychanalyste et praticien de soins de supports (sophrologie, hypnose clinique, cohérence cardiaque et cardiofeedback, éducation thérapeutique du patient, MBSR, Touch Healing®…) en milieu hospitalier et en réseau local de soins palliatifs depuis plusieurs années.
Il dispose d’une longue expérience dans la relation d’aide auprès de personnes fortement fragilisées par la vie ou par la maladie. Orienté vers les prises en charge intégratives, il a notamment réussi à déployer la sophrologie dans plusieurs unités d’hémodialyse, en Alsace et à la faire reconnaître par les médecins, au sein d’équipes pluridisciplinaires.
Il est l’auteur des “Temps d’InspirARTions®” pour le Musée Unterlinden de Colmar : une approche novatrice autour de l’introspection et de la transformation intérieure par l’art. Il exerce également en cabinet libéral en tant que psychanalyste d’orientation jungienne.
Sa pratique a fait l’objet de plusieurs publications lors de congrès médicaux en France et Allemagne ; la sophrologie en hémodialyse associée à la cohérence cardiaque a également été citée lors du Congrès Marseille Cohérence Cardiaque (Dr David O’Hare).
Outre son activité thérapeutique, il est également partenaire de l’IFEDO en tant que formateur.
Il est enseignant pour un DU consacré aux soins palliatifs, à la fin de vie et à la spiritualité, en lien avec l’unité d’onco-psychologie de l’Hôpital de La Timone, à Marseille.

Pratiquer la Psychologie Positive, Module 1

Loin des clichés (et parfois des erreurs) souvent véhiculés autour de la psychologie positive, cette formation repose sur les sources, les fondements théoriques, mais aussi sur l’expérience et la pratique d’ateliers en groupes.

Cette formation est proposée par Jean-Michel Schlupp, qui a animé de nombreux ateliers collectifs de psychologie positive pour des personnes fortement fragilisées par les difficultés de la vie. A chaque fois, l’expérience démontre qu’il s’agit de découvertes, de révélations autour du sens et d’un regard différent porté sur l’existence humaine.

Le module 1 permet d’appréhender la psychologie positive dans sa globalité, de mener des réflexions, de se doter d’exercices de base. C’est le module de base, incontournable. Les trois modules suivants sont respectivement consacrés à comprendre comment réinvestir le passé, le présent et le futur par la psychologie positive. Enfin, après avoir suivi l’ensemble du cursus, le module 5 -consacré à la psychologie positive appliquée- permet d’obtenir le Titre d’animateur en psychologie positive (A2P).

Éducation thérapeutique et pratique respiratoire en sophrologie

Cette formation a une histoire de plusieurs années, qui puise son origine dans des ateliers d’Éducation thérapeutique conçus et dispensés en milieu hospitalier, par Jean-Michel Schlupp. Dans sa version originale, cette formation, dont Jean-Michel SCHLUPP est l’auteur, portait le nom de « techniques respiratoires et sophrologie ». De nombreux professionnels ont été formés et des organismes dédiés aux sophrologues, ont également souhaité l’inclure dans leur offre formation, en se basant sur l’idée première de cette formation et sans, pour autant, avoir conçu et dispensé des ateliers d’éducation thérapeutique. Afin de garder l’essence, la qualité et l’authenticité de la version originale, revue et augmentée (notamment de fiches mémos et de nombreux exemples concrets issus d’une longue pratique professionnelle), cette formation est aujourd’hui proposée de façon exclusive, dans le cadre d’un partenariat avec Formations Equilibios et le parrainage du Dr David O’Hare

Optimisation de la Relation Thérapeutique

La qualité de présence à Soi et à l’Autre est fondamentale dans toute relation ; elle l’est encore davantage dans une relation thérapeutique.
De cette double qualité de présence, la rencontre peut véritablement être un levier du changement voire de la guérison, c’est-à-dire de découvertes et d’ouverture à Soi et à la vie.
Les professionnels de la relation d’aide et de l’accompagnement, quelle que soit leur profession, qu’ils exercent dans les médecines dites conventionnelles ou non conventionnelles, sont évidemment formés à leur discipline (l’aspect “technique” ou l’art de leur discipline), mais il apparaît que l’apprentissage de savoirs et, surtout, d’un savoir-être, autour de cette double qualité de présence, n’est souvent pas abordé dans les cursus universitaires ou les formations professionnelles.
La formation “Optimisation de la Relation thérapeutique” est une formation originale et novatrice : elle vise à faire émerger une réelle qualité de présence à Soi, pour nourrir la relation thérapeutique au patient, client, consultant…
Au-delà des concepts classiques de communication qui sont généralement dispensés, dans cette formation, c’est un cheminement qui est proposé entre des notions de psychologie analytique, d’approche centrée sur la personne, de temps d’introspection, de réflexion personnelle… pour faire de la relation, l’endroit de LA rencontre et d’un double processus de transformation.

LE TOUCHER EMPATHIQUE ET RELATIONNEL

Dans nos civilisations occidentales, dominées par un surinvestissement du mental, de la logique et du discours, l’importance accordée au corps, et précisément au toucher -comme vecteur de communication et de prise en soin- n’est malheureusement guère considérée.
Or, les pratiques professionnelles en milieu hospitalier montrent tout l’intérêt de recourir au toucher, dans la prise en soin du stress, des émotions intenses (anxiété, peur…) et de la perte d’estime de soi.
De plus, le toucher empathique et thérapeutique est particulièrement important dans l’accompagnement de patients en soins continus, en soins palliatifs et en fin de vie, car il permet de témoigner d’une qualité de présence et d’un lien par-delà et au-delà des mots, par-delà et au-delà de la prise en charge « technique ».
Le toucher, intégré et utilisé à bon escient, peut donc être une véritable pratique thérapeutique.
Cette formation vise à faire de cette approche psychocorporelle un véritable outil de communication et de soin, à travers un « nouveau » rapport à Soi et à l’Autre.